Non, Gruyère ce n’est pas que du fromage! C’est surtout une magnifique région de Suisse occidentale qui abrite un superbe lac artificiel. Les images ci-dessous ont fait l’objet d’une exposition à laquelle j’ai participé l’année dernière. Elles sont réalisées à partir de photos panoramiques et ensuite passées au mixer Photoshop. Je vous laisse découvrir ces paysages enchanteurs (ou enchantés…).

.

Cliquez sur les images pour les agrandir.

.

Le cœur de la Gruyère

.

L’île mystérieuse

.

La baie d’Ha Long

.

La magie d’Ogoz

.

Le nid de grues

.

Le balcon d’Ogoz

.

Chemin à rebours

.

Le bout du monde

.

Lyoooba

.

Sur nos Monts…

.

Aspiration verticale

.

En cage

Lac de la Gruyère

Ces prises de vue ont été réalisées en période de basses eaux, quand les îles sont accessibles à pied.

.

Téléchargez le dossier .kmz pour voir le lac de la Gruyère sur Google Earth.

Et pour terminer, un texte écrit par un ami:

.

.

Déformation professionnelle

.

«Nous ne connaissons pas le vrai
si nous ignorons la cause.»
Aristote

.

Notre regard sur le monde est empreint de stéréotypes
correspondant aux motifs des cartes postales vendues au kiosque
le plus proche. Tous les clichés sont permis pour nous persuader que l’image
est meilleure que la réalité en prétextant que l’authenticité de la représentation
va de pair avec l’honnêteté du procédé. Or, il n’en est rien avec la soi-disant
objectivité photographique devenue de toute façon obsolète à l’ère
des technologies numériques dont nous ne commençons qu’à
pressentir les possibilités et les conséquences.

.

Les douze vues de la Gruyère insolite que nous propose
le graphiste et photographe Ronald Sautebin ont ceci en commun
qu’elles transforment une familiarité apparente en étrangeté irritante. Elles
veulent nous faire miroiter une vision qui nous éloigne de notre perception
usuelle du réel. Par le truchement d’une technologie de pointe, elles ébranlent
nos habitudes visuelles pour nous rappeler que notre manière de connaître et
de reconnaître le monde n’est pas si sûre que l’on aimerait le croire.

.

L’envers de la médaille? Lors d’une promenade autour
du lac de la Gruyère avec les photographies de Ronald Sautebin
en arrière-tête, le paysage naturel va nous paraître plutôt banal et
anodin, à moins que notre imagination ne commence à l’interpréter
en le déformant avant que nos pieds ne s’enfoncent dans le gravier.

.

Hubertus von Gemmingen

Quelques informations techniques concernant ce travail:

.

.

«La Gruyère insolite…»

.

Galerie des Princesses de Naples, Ursy (Fribourg)

.

du 26 mai au 23 juin 2007

.

12 estampes numériques de Ronald Sautebin
tirées sur du papier à la cuve William Turner/Hahnemühle
par Jean-Pierre Humbert à Fribourg.

.

Format: 40 x 28 cm (papier 50 x 40 cm)

.

Tirage: 5 exemplaires signés et numérotés de 1/5 à 5/5
Quelques estampes sont encore disponibles. Me contacter par e-mail (sautebin[at]worldcom[dot]ch).

Ce billet fait l’objet d’un concours organisé par Designer Daily.

N’hésitez pas à participer!